Orange lance sa banque en ligne

Les banques en ligne font fureur de nos jours, avec des prix et des tarifs hyper attractifs, les banques en ligne rivalisent de plus en plus avec les banques traditionnelles qui peinent à suivre les activités de ses banques 2.0.

Point sur l’histoire des banques en ligne

C’est véritablement à partir de 2006 qui les banques en ligne se démocratisent notamment avec l’apparition de Monabanq et du compte courant chez Boursorama. En effet, un véritable défi à ses débuts, les banques en ligne ont maintenant beaucoup de succès, car elles sont beaucoup moins contraignantes que les banques traditionnelles. C’est maintenant près d’un Français sur 10 qui déclare qu’il possède au moins un compte dans une banque en ligne, environ 2500 000 comptes en ligne !

Orange

Depuis peu c’est l’entreprise française de télécommunication, Orange qui se lance dans les banques en ligne en réalisant son nouveau projet « Orange bank », une banque en ligne à destination des particuliers.

Orange avait déjà annoncé, depuis plus d’un an, son intention d’ouvrir sa banque en ligne. Le projet est maintenant réalisé ! Bien entendu ouverte à tous les utilisateurs des réseaux orange, c’est un grand événement qui se déroule là ! Cela fait longtemps que le marché de la banque n’avait connu un tel bouleversement, pas depuis l’apparition de la Banque Postale en 2006. Même si depuis quelque temps Fortuneo, Boursorama et Hello bank ont vu le jour sur les plateforme en ligne, ces dernières sont des extensions de banque déjà installées sur le marché. Orange bank pourrait alors changer la donne !

Multinationale, Orange possède un grand nombre de clients, donc de potentiels clients qui pourrait vouloir bénéficier de leur offre de banque en ligne. En effet avec un total de 207 millions d’abonnements dans le monde, soit 31 en France, Orange a toutes ces chances d’attirer un grand nombre de clients dans leur projet. Trop concurrentiel, le marché de la téléphonie ne suffit plus au géant de la télécommunication Orange. Il s’ouvre donc à un nouveau marché avec un objectif de 2 millions de clients sur 10 ans. Il veut donc conquérir une part du marché de 25%. Orange n’est pas non plus un « tout nouveau » venu sur le marché de la finance. En 2008, il avait lancé un gestionnaire de compte bancaire et un service de paiement uniquement sur application mobile qui est utilisé par environ 34 millions d’Africains à ce jour.

La concurrence

Cependant, les concurrents ne l’entendent pas de cette oreille et préparent déjà leur riposte. Elles se mettent de plus en plus « à la page » et cherchent à rattrapés le retard qu’elles ont pris dans le monde du numérique. BNP-Paribas par exemple a investi sur le Compte-Nikel quant au groupe BPCE, eux, ont obtenu la banque Fidor, une banque mobile qu’il on acquis mi-2016.

Orange a donc toutes ces chances sur ce marché avec ces milliers d’utilisateurs qui peuvent faire des clients potentiels pour leur nouvelle banque Orange bank.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *